La résolution de problème, abordée ici dans un chapitre particulier recouvre un domaine bien plus large. En Belgique, la résolution de problème recouvre un domaine entier de l'étude des mathématiques, au même titre que les nombres, les opérations, la géométrie ou les grandeurs. On peut également voir dans la résolution de problème une partie de l'étude des mathématiques qui recouvre toutes les autres, comme un toit sur un édifice. Il est donc important, lors de l'étude du chapitre N36 de ne pas passer rapidement sur quelques techniques simples mais de mener une étude en profondeur sur le sujet.

La résolution de problème aborde également le côté "réel" des mathématiques, avec toute sa richesse et sa difficulté. C'est ce qu'il faudra faire émerger avant toute technique, méthode de résolution ...

Propositions d'activités

  • Demander aux élèves de réfléchir et d'exprimer comment ils lisent et comprennent les données : font-ils un schéma mental ou le dessine-t-il, se font-ils un film de "l'histoire" du problème, retiennent-ils immédiatement les données importantes, ... Nous sommes tous créés uniques et beaucoup de manières différentes de percevoir les données donneront de bons résultats. Il ne s'agit pas ici de hiérarchiser les dires des élèves mais plutôt de leurs permettre de réfléchir à leur fonctionnement et d'écouter d'autres manières de faire.
  • A partir des possibilités données dans le manuel, permettre aux enfants de rédiger leur propre méthode de résolution de problème et la confronter à celle des autres.
  • Au-delà de la "simple" résolution de problèmes, différentes activités peuvent aider les élèves à envisager cette activité:
    • discerner les données nécessaires et celles qui ne le sont pas
    • cerner la question
    • transformer les données en opérations mathématiques
    • trouver une anomalie
    • poser la question à partir de données
    • ...

Pour effectuer des activités de ce type, la méthode de mathématiques belge "Cracks en Maths" propose des activités intéressantes, disponibles avec chacun des sets d'activités. Je vous recommande ceux des niveaux 5 et 6 qui corespondent à l'âge des élèves. En outre, ces sets comprennent des centaines de pages d'exercices photocopiables.

Remarque : La méthode 'Cracks en Maths" suit le programme officiel belge. Certaines activités peuvent donc ne pas être au niveau des élèves français ou suisses.